Aller au contenu principal

NEWS - RECHERCHES CLINIQUES

Articles

Prouver l’efficacité de la chirurgie bariatrique : l’étude du CeLiObe

20 mars 2020 - Temps de lecture 1 min 15

La chirurgie bariatrique reste le traitement le plus efficace dans la prise en charge de l’obésité et des maladies cardiovasculaires qui sont liées. Une étude menée sur cinq ans par le CeLiObe, (Centre Libéral de Prise en charge de l'Obésité) de l’Hôpital Privé La Louvière, (Ramsay Santé, Lille, France), permettra d’évaluer l’impact de la chirurgie sur le long terme.

L’équipe pluridisciplinaire du CeLiObe, dont le docteur Philippe Codron, pneumologue, et investigateur principal de l’étude, réalise cet essai clinique afin d’établir l'efficience durable de cette chirurgie, notamment sur les pathologies liées à l’obésité. Après ce type d’intervention, les protocoles thérapeutiques sont allégés et les patients développent moins d’altérations collatérales en lien avec l’obésité.

L’Hôpital Privé La Louvière opère chaque année 500 à 600 patients

 Une étude réalisée auprès de 400 patients

Cette étude sert un objectif clinique et économique. D’une part, la mesure de la corrélation de la perte de poids avec l’évolution des pathologies cardiovasculaires, métaboliques et pulmonaires, permettra d’attester de l’efficacité de la chirurgie bariatrique. D’autre part, cette étude vise à repérer les bons moments pour stopper progressivement les traitements coûteux comme le dispositif PPC.

 

 

Les critères d’inclusion à l’étude

 

La phase d’inclusion est réalisée par l’équipe multidisciplinaire du CeLiObe composée de trois nutritionnistes, quatre chirurgiens, de psychologues, d’endocrinologues, et d’un médecin de rééducation physique.

Les patients recrutés sont majeurs et répondent aux indications de la chirurgie bariatrique. Ceux-ci ne sont pas soignés pour un syndrome d’apnée du sommeil sévère. L’apnée obstructive du sommeil non traitée entraîne de moins bons résultats à long terme. Ces patients perdent moins de poids et en reprennent plus rapidement.

 

Parcours préparatoire et bilan initial de sélection

 

Le bilan préalable repère les comorbidités cardiovasculaires et métaboliques, notamment l’HTA, le diabète de type 2, la dyslipidémie, afin d’en estimer les évolutions après la chirurgie. L'évaluation fonctionnelle respiratoire, réalisée par le docteur Codron, sert à caractériser les troubles respiratoires nocturnes, souvent associés à des coûts élevés en soins postopératoires.

30% des patients nécessitent un traitement contre l’apnée du sommeil. Cette étude pourrait donner des résultats solides pour le sevrage de l’appareillage PPC.

 

Valoriser les bénéfices de la chirurgie bariatrique

 

Cette étude vise à offrir aux patients une meilleure qualité de vie sur le long terme avec des conditions cliniques allégées en évitant les complications médicales. Elle sert en outre à valider la concordance de décision d’interruption des traitements des troubles respiratoires nocturnes dont les coûts sont élevés.

L’appui logistique et personnel des attachés de recherche clinique de l’Hôpital Privé La Louvière a été d’un soutien important dans le montage de l’étude. Les résultats devraient permettre de conforter l’approche innovante du CeLiObe en matière de prise en charge de l’obésité.

 

Cette étude est soutenue par la Direction Recherche et Enseignement de Ramsay Santé.